Marina Dordevic

Marina Dordevic débute le piano à l’âge de 6 ans. Elle est encadrée à ses débuts par son père, pianiste belgradois, qui lui insuffle un amour inextinguible pour la musique et le goût du dépassement de soi. Valses et nocturnes de Chopin bercent son enfance…

Elle perfectionne sa technique par la suite au contact de pianistes concertistes, et notamment auprès de Christophe Diès, pianiste, compositeur et pédagogue expérimenté, enrichissant ainsi régulièrement sa palette pédagogique.

Marina se découvre par ailleurs très tôt un sens inné et un attrait profond pour la pédagogie de façon générale, en ce qu’elle porte de plus essentiel à savoir la promesse et l’espoir pour chaque enfant de s’épanouir par l’apprentissage et de comprendre qu’aucune difficulté n’est insurmontable.

Elle commence ainsi à enseigner en fin de lycée. Profondément touchée dès cette époque par la détresse de ceux qui « n’y arrivent pas », Marina s’intéresse dès lors aux processus cognitifs et à la façon dont l’intelligence trouve à s’exprimer. La recherche des conditions nécessaires à un apprentissage satisfaisant constitue le fil directeur de son parcours.

Sa spécificité bi-culturelle, ainsi qu’un parcours d’études alliant formation pianistique d’une part, et mathématique de l’autre, complétés par ses recherches et formations ayant trait aux questions cognitives, lui offrent une richesse d’angles de vue particulièrement intéressante au plan de l’art de la pédagogie.

De ce cheminement a ainsi émergé un protocole d’enseignement éprouvé visant à assurer un apprentissage serein et épanouissant à chacun, quel que soit son profil et sa tranche d’âge.

Marina Dordevic est en charge de la Formation Musicale au sein de l’Ecole Vivante des Arts.